quick reflection about myself

… Non, en fait, je ne sais pas qui  je suis…

456789.jpg

Everybody wants to be Hollywood. The fame, the vanity, the glitz, the stories, one day I’ll become a great big star.
You know, like the Big Dipper and maybe one day you can visit my condo on a big hill you know, like 9 0 2 1 0.

Just imagine my face in the magazine; people analyzing my look, my body or any plastic surgery. You know like the Big Dipper and maybe one day you can shake my hand on the planet Hollywood.

You say I’m not underground: I’m rich, I’m famous, I’m vanish, I’m glitz. I am the story, I am the star.

Sex, Drugs & Rock n Roll
It’s over

I decide it’s over…

http://www.dailymotion.com/video/k55sSeY65oHOtZI65x


Archives pour la catégorie reflexions personnelles

fashion icon

Il  n’est que  01:56PM, et déjà  j’ai entendu  dire autour de moi  » ah mais tu es une fashion victim toi ! » …
Une fashion victim… vaste programme !
J’ai réfléchis là dessus, et j’en suis arrivé a la conclusion qu’une fashion victim était avant tout un admirateur et un suiveur d’une icone de la mode. Alors si on me catalogue dans les fashion victims, est-ce que cela veut  dire que  je suis accro à une icone de la mode et que  je copie ce qu’elle porte ? La fashion victim n’est  donc qu’une  banale copie d’une icone de la mode ? et ces icones de la mode, comment se fait-il qu’elles soient si admirables ? Et si elles aussi  n’étaient que des suiveuses. Apres tout, le mannequin, de toute temps a toujours été l’esclave des créations des grands couturiers comme Jean Paul Gaultier, Chanel, Dior…etc. Et eux alors ? Attentions, les créateurs ne copient  rien, meme si  les deux créations sont en tous points identiques… Ils s’inspirent ! De tout; des gens qu’ils vont croiser dans la rue, de recherches qu’ils font faire dans l’ histoire de la mode, on se souvient  tous de la collection « Marie-Antoinette inspiration » de chez Galiano.

En somme, il n’y a que des copieurs, des copiés, eux-même copieur… et l’original dans tout ça ? Sommes-nous arrivé au stade ou la planète entière veut  faire comme son voisin ? Attention là ou la création se meurt, le plagia triomphe ! Mais les originaux existe forcément.. tiens les originaux… c’est aussi ceux en marge de la société. Et si c’était eux les véritables créateurs aujourd’hui ? Sommes-nous tous en passe de devenir des originaux sans originalité ?
Herureusement  notre époque post-moderne a inventé le concept de beauté interieure. Et là, la regle est simple: chacun son ressenti, donc tous différents.

http://www.dailymotion.com/video/k7kA0XAbhKjEkj1MsH

M-Bradshaw

changes

Le changement.

8888888888888.jpg

 Si le fait même de s’engager fait si peur aux hommes, pourquoi s’entêtent-ils à toujours vouloir chercher à se mettre en couple pour le restant de leurs jours? Est-ce que ce sont les Samanthas qui ont raison? Si notre société est tellement matérialiste et individualiste alors pourquoi ne rêverons nous pas uniquement des jouissances terrestres comme le sexe? Au lieu de cela, on continue à s’émerveiller devant les contes de fées auquels on continue à croire éperdument ! Les traditions sont-elles le meilleur point de repère pour nous les « victimes du romantisme« ? Les choses ont beaucoup changées depuis ce cher Perrault et ces chers frère Grimm. Il serait grand temps de renouveller les grands classiques des contes de fées. Même notre bonne vieille Pretty Woman commence à être « old fashioned ». A quand un nouveau mythe ? Sex and the City ?  Oui surement, enfin quelque chose un peu plus en phase avec notre monde actuel.

Love

777777777777777777.jpg

Love. 

 Les hommes sont des créatures vraiment étranges; leurs faits et gestes leur sont dictés par deux parties de leur anatomie: leur cerveau, et leur pénis! Mais les deux ne fonctionnent pas de la même manière, le pénis ne « reflexionne » pas, il agit. Il n’est que l’ instrument qui permet à l’homme d’exprimer une volonté primaire de l’espèce humaine: la reproduction sexuée ! À côté de ça, on a le cerveau,centre de la réflexion et du raisonnement intelligent. Ces deux sources de pouvoirs se partagent le domaine irrationnel des sentiments et émotions. Cette dualité produit chez l’homme une véritable confusion sur ce qu’il désire. L’indéscision latente qui s’opère dans le ressenti affectif de la gente  masculine serait-il le grand mal de notre époque post moderne ? Il paraît que les hommes ne peuvent passer qu’un certain nombre de minutes sans penser à un désir sexuel. Mais alors doit-on penser que l’homme ne serait qu’une sorte d’abeille butinieuse qui se ferait un devoir de multiplier les conquêtes? Et l’amour dans tout ça? On arrive à ce demander si les hommes et les femmes parlent le même langage. Pourquoi!! Depuis quand les langues masculines et féminines se sont-elles séparées? Les femmes semblent avoir un langage plus compliqué que les hommes. L’indéscision serait-elle le  propre de l’espèce humaine? Si oui, on peut se demander comment on va s’en sortir?  

SonyaT |
Savoir,Savoir Faire ,Savoir... |
Association solidarité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | labophoto2sougueur
| viols impunis ?
| la Voie du Milieu